La chair et l'Esprit



Dans cette séquence tournée dans le cadre de Resurrexit 2020, le frère Dominique Collin nous parle de la centralité de la croix du Christ dans la théologie paulinienne.

La loi et la foi



Dans cette séquence tournée dans le cadre de Resurrexit 2020, le frère Dominique Collin nous parle de la centralité de la croix du Christ dans la théologie paulinienne.

Dimanche des rameaux (année A)

Philippe Cochinaux



Pour entrer dans le mystère de la Passion, en cette période de confinement, permettez-moi de reproduire des interrogations à la manière de Dupont et Dupond dans Tintin. L’un de dire : « tu crois qu'on peut comprendre », et l'autre d'ajouter : « je dirais même plus, tu comprends qu'on puisse croire ». En effet, par la mort du Christ, les disciples sont comme abasourdis, anéantis. Les mots leur manquent pour exprimer l’indicible. 

Dimanche des rameaux (année A)

Ignace Berten
Dimanche 4 avril



Ce dimanche des Rameaux, la liturgie nous invite à suivre Jésus avec le récit de saint Matthieu. Jésus entre à Jérusalem : la foule l’acclame, elle serait prête à le reconnaître comme roi… Quelques jours plus tard, cette même foule crie « Crucifie-le ! » Dans le récit évangélique, tout se joue entre, d’une part, la foule des Juifs et Jésus et, d’autre part, entre cette même foule et les pouvoirs politique et religieux. Nous pouvons dire que dans ce récit, les Juifs représentent notre humanité.

L'unicité de l'être

Denis Marquet



Séquence 4/4 :

Le philosophe thérapeute propose une relecture des Évangiles à la méthode socratique, afin d'en dégager la philosophie du Christ. Denis MARQUET est philosophe, thérapeute et romancier. Normalien et agrégé, il a, dans sa première vie, enseigné à l’Université de Paris XII, à Sciences Po Paris et à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris. En 1997, il crée un cabinet de philosophe-thérapeute ; il accompagne dès lors de nombreuses personnes. Son premier roman, Colère, paru en 2001, est un best-seller traduit en 8 langues Son dernier roman paru chez Flammarion, Le testament du Roc, raconte l’histoire de Jésus vue par les yeux de son disciple Pierre. Un de ses derniers essais, La véritable philosophie du Christ : Osez désirer tout (Flammarion), présente l’enseignement du Christ comme une voie de l’abandon à la Grâce qui nous délivre de toute culpabilité et nous ouvre à l’amour.

Cinquième dimanche de Carême (A)

Dominique Collin



Comment lire un passage d’évangile en cette période tout à fait particulière et, pour certains, angoissante ? En apportant devant le texte les préoccupations qui sont les nôtres afin de voir comment il réagit. C’est à cette condition que le texte de l’évangile, surmontant son opacité originelle, peut redevenir parole vive, parole parlante, s’adaptant à notre situation pour nous offrir une compréhension nouvelle de ce qui nous arrive.  Nos préoccupations sont globalement au nombre de trois : concernant le Covid-19, au sujet du confinement et, enfin, concernant l’après-confinement. 

Vijfde zondag van de veertigdagentijd (A)

Anton-Marie Milh



Vijfde zondag van de veertigdagentijd (A)

Uit het heilig evangelie van onze Heer Jezus Christus volgens Johannes (Joh. 11,1-45)

In die tijd
was er iemand ziek, een zekere Lazarus uit Betanië,
het dorp van Maria en haar zuster Marta.
Maria was de vrouw, die de Heer met geurige olie had gezalfd
en zijn voeten met haar haren had afgedroogd.
De zieke Lazarus was haar broer.
De zuster van Lazarus stuurde Jezus de boodschap:
“Heer, die Gij liefhebt, is ziek.”
Toen Jezus dit hoorde, zei Hij:
“Deze ziekte voert niet tot de dood,
maar is om Gods glorie,
opdat de Zoon Gods er door verheerlijkt moge worden.”